AGENDA

The MUAR is a museum without walls that represents the ever-changing world of work. These rapid changes affect us all in one way or another.

Our goal is to bring this intangible phenomenon closer to the public.

Many of our events will take place at our base: the old shoe factory turned cultural centre: “Schungfabrik” in Tétange.

Next door is the new local history museum FERRUM whose temporary exhibition space we will use.

Fun fact:

As a museum without walls, we are free to adapt our events and exhibitions to a great variety of locations and into different shapes and forms.

UPCOMING EVENTS: 

17.12.2022 – “Psilicone Puppet Theater”

Opening doors : 19h30

Representation : 20h30

Location: Schungfabrik, 14 Rue Pierre Schiltz, L-3786 Tétange

An audio-visual performance created by the Lithuanian artist Auksé Petruliené and the MUAR – Museum vun der Aarbecht. This remix of the industrial stories of the Kayl Valley and Kaunas will be accompanied by the improvisations of Pol Belardi.

CURRENTLY ON:

08.10.2022 – 17.12.2022

Exhibition organised in collaboration with M. K. Čiurlionis National Museum of Art, Community platform Backup Stories.

Location: Musée FERRUM, 14 Rue Pierre Schiltz, L-3786 Tétange

Since 2017 a community platform “Backup Stories”, based in Kaunas Picture Gallery, has been organizing exhibitions together with the former workers of the factories located in Kaunas. The most intriguing ideas, exhibits and contemporary art pieces from this exhibition cycle will make up a selective exhibition of the same name as the original exhibition cycle  “The Great Industry” which is located at Musée FERRUM.

“The Great Industry” exhibition cycle gave a voice to a community of Kaunas’s factory workers that has been silent for a very long time. These people experienced not only the grotesque of soviet planned economy, but also “the wild privatization”.

The texts of the exhibition are authentic stories from former factory workers. They tell not only of the sins of the “ideal soviet society”  theft, bribery, alcoholism, greed and lies. The community showcases an alternative story for soviet factories  that of unyielding ingenuity and patriotism of the people who worked there, of the factories of the people that came back from exile, singing factories, tricolor-raising factories, painfully collapsing factories and starving strikers, who fought for their rights.

This time the exhibition includes a relevant war topic, that touches upon soviet peace propaganda, constant readiness for “Plan B”, civil safety in factories and shelters, Cold War politics and Lithuanian “Drobės “wool, which took quite an active part in the forementioned politics (Leonid Brezhnev ‘s costumes, during his historic visit to the United States were made from Lithuanian fabric).

“The Great Industry” has opened the archives of the industrial communities for the first time, they include photos kept by the workers, production samples, souvenirs. This exhibition moves the industrial history out of the sidelines, not allowing it to become a missing link in the evolution of European identity.

Curator – Auksė Petrulienė

Participating Communities – former employees of Drobė, Kaspinas, Inkaras, Kaunas Paper Mill and Kaunas Radio Factory

Participating Artists – Edmundas Saladžius, Darius Petrulis

Visual Design – Julija Tolvaišytė-Leonavičienė

Architecture – Office De Architectura

Translator – Erika Lastovskytė

English Language Editor – Mary Maschio

 

At the end of each month :

« Minett Mash-Up » podcast in collaboration with Minett Unesco Biosphere and the non-profit organisation Industriekultur – CNCI

Web link: muar.lu/blog

I

ENJOY OUR PODCAST !

We would like to encourage the public to contribute and join us.
Any suggestions? 

 

 

 

 

PSILICONE PUPPET THEATER

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THE GREAT INDUSTRY

Day(s)

:

Hour(s)

:

Minute(s)

:

Second(s)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Minett Mash-up – E8: Sergio Carvalho & Pol Zimmermann X Heure Blue Ellergronn

          Welcome to the first special summer edition of the Minett Mash-up Podcast!   This month, our crew invited not one but two local guests to join us for an early morning chat at a beautiful location within the Minett UNESCO Biosphere...

Minett Mash-up – E7 Lynn Theisen x Bremshaischen Téiteng

    C’est au cœur de la forêt, sur les collines de la pittoresque vallée de la Kayl, à la gare de freinage de l’ancienne mine Langenacker à Tétange (Bremshaischen) que nous avons eu le plaisir de rencontrer Lynn Theisen, une photographe professionnelle....

Minett Mash-up – E6 Sören Salvatore x Schëfflenger Brill

        Hidden behind tall grass and trees lies a small oasis in the urban landscape of Schifflange. The ornithologist from natur&ëmwelt, Sören Salvatore, takes us to this secret place where we discuss his work and learn about the birds and...

Minett Mash-up – E5 Sven Fielitz x Ellergronn

    Ce mois-ci nous avons eu le plaisir de faire la rencontre de Sven Fielitz, un joueur de football freestyle et réalisateur de films. Nous nous sommes donnés rendez-vous au Centre Nature et Forêt Ellergroon et plus précisément au Musée de la mine Cockerill...

Minett Mash-up – E4 Lynn Yung x Belval

  Ce mois-ci nous avons eu le plaisir de rencontrer une jeune athlète luxembourgeoise, Lynn Jung. Nous avons passé un agréable moment avec elle au Café Dalmat où elle a partagé avec nous, l’histoire de son enfance à Belval et la façon dont elle a transformé sa...

Minett Mash-up – E3 Daniel Migliosi x Diddelenger CNA Pomhouse

  This month, the Minett Mash-up Podcast takes us to Dudelange. Together with our guest, jazz trumpeter Daniel Migliosi, we visit the Pomhouse, a former industrial building which has been creatively re-purposed and is now part of the Centre national de...

Minett Mash-up – E2 Lisa Junius x Escher Gaalgebierg

    Join us on a hike up to the Gaalgebierg in Esch-sur-Alzette. This month, we had a chat with our first guest – local artist Lisa Junius. We also had fun testing our local historical knowledge. Take a listen to this second podcast episode to hear more...

Minett Mash-Up – E1 DePodcast!

Welcome to Minett Mash-Up – De Podcast, a new collaborative project between Minett UNESCO Biosphere, Musée vun der Aarbecht (MUAR), and Industriekultur-CNCI. In this first introductory episode, the podcast team introduce themselves and reveal details about the concept...

Welcome to our Blog

You may think that blogs are out of fashion, and that out of all the types of blogs that exist in this world, a museum's blog about work is the last thing you needed in your life. A Place to Share But let us change your mind: This is a space where the MUAR team, guest...

PAST EVENTS:

Rencontre “Working Yet Poor”

20.10.2022

Meeting organised in collaboration with Working, Yet Poor (WYP)

La pauvreté laborieuse est une réalité pour un trop grand nombre de personnes au Luxembourg et dans l’Union européenne. Dans le cadre de la Journée internationale pour l’éradication de la pauvreté, cette conférence a pour but de discuter de la pauvreté des travailleurs afin de comprendre quelles sont les principales raisons et quels sont les défis pour améliorer la situation des travailleurs pauvres dans notre pays ainsi comme dans l’UE.

La conférence présentera quelques éléments du projet “Working, Yet Poor” (WYP) qui étudie depuis trois ans la manière dont le cadre juridique façonne la pauvreté laborieuse au Luxembourg et dans cinq autres pays européens. Il s’agit du troisième et dernier événement de présentation du projet WYP au Luxembourg après l’atelier national (23 avril 2021) et la conférence nationale (2 juillet 2021).

La conférence comprendra également des interventions de certains des participants qui ont étroitement collaboré à cette recherche sur la pauvreté laborieuse au Luxembourg (LISER et Caritas) ainsi que de l’un des principaux acteurs de la politique sociale luxembourgeoise, la Chambre des salariés.

Nous invitons tout le monde à se joindre à cette conversation en ce jour symbolique. Nous sommes certains qu’à l’issue de l’événement, nous en saurons tous davantage sur le sujet et serons mieux à même de comprendre sa nature et son impact au Luxembourg et au-delà.

INTRODUCTION par le MUAR – Musée vun der Aarbecht

PRÉSENTATION « WORKING, YET POOR » par Luca Ratti, Université du Luxembourg

INTERVENTIONS

Les « VUP » et l’impact de la législation sur la pauvreté au travail au Luxembourg par Antonio Garcia-Muñoz, Université du Luxembourg

Cadrage conceptuel de la pauvreté par Eugenio Peluso, LISER

Pauvreté au travail au Luxembourg : Constats chiffrés par Anne-Catherine Guio, LISER

L’expérience de la pauvreté au Luxembourg : Témoignage(s), un aperçu des réalités personnelles par Carole Reckinger, Caritas

Working poor : le Luxembourg en comparaison internationale par Felix Martins de Brito, Chambre des salariés

Presentations of interventions

Vernissage “The Great Industry”

07.10.2022

The exhibition “The Great Industry” is compiled for MUAR from the best ideas, community stories and documentary photos, examples of industrial production and contemporary artworks from previous exhibitions (2017 – 2020) of the community platform “Backup Stories”.

© Romain Girtgen + Romain Bohr

Démonstration et Workshop “L’outil”

Dimanche 2 octobre 2022

Le dernier épisode de la saison 2022 de FerroForum mettra le focus sur l’outillage typique des métiers du fer et de l’acier: Les activités dans la forge retraceront de façon vivante et participative la fabrication manuelle des outils emblématiques qui ont gardé leur forme et leur fonction à travers les siècles.

Soudage et forgeage de loupes de bas-fourneau.
Workshop de forgeage d’outils de base (pointeaux, burins etc.) pour tous publics.

Clôture de l’exposition “Working Class Heroes”

Dimanche 25 septembre 2022

Visite guidée dans le cadre de la Journée des Mineurs. 

Beyond the glass ceilings. L’accès des femmes à la sphère politique

en partenariat avec la Chambre des salariés

Les publics de l’exposition « Working Class Heroes » ont pu constater que dans l’histoire du XXe siècle, le parcours héroïque des combattants issus des classes travailleuses vers la politique en passant par un engagement syndical ne concernait que des hommes blancs luxembourgeois. Les femmes étaient plutôt freinées et empêchées par de multiples plafonds de « verre » (glass ceilings). Si aujourd’hui ces plafonds de « verre » n’ont pas encore disparu, loin de là, force est de constater que de plus en plus de femmes ont néanmoins réussi à percer ces plafonds, notamment en devenant présidente de syndicat, députée ou ministre. Pour jeter un œil sur les mécanismes qui ont empêché et continuent de freiner une bonne représentation des femmes et de leurs backgrounds professionnels en politique, le MUAR – Musée vun der Aarbecht invite des femmes qui sous différentes formes ont réussi à percer différents plafonds de « verre » à une table ronde pour échanger leur expérience.

Intervenantes

Nora BACK, psychologue du travail, première présidente dans l’histoire du mouvement syndical au Luxembourg pour l’OGB-L, présidente de la Chambre des salariés

Djuna BERNARD, vice-présidente de la Chambre des Députés, présidente du parti Déi Gréng

Taina BOFFERDING, ministre de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ministre de l’Intérieur

Renée WAGENER, historienne, ancienne politicienne

Animateur

Jürgen STOLDT, rédaction FORUM Magazine

Generelles iwwert de Streik vun 1942. (Re)Aktiounen a Mythos

Jérôme Courtoy, Musée National de la Résistance et des Droits Humains

Am 31. August 1942 kommt es aus Protest gegen die Einführung der allgemeinen Wehrpflicht in Luxemburg zu landesweiten Streikherden die als „Generalstreik“ in die luxemburgische Geschichtsschreibung eingehen werden. Die meist nur kurz auflodernden Streikherde können erst am 3. September 1942 von den NS-Besatzern vollends niedergeschlagen werden. 21 Streikteilnehmer werden durch das Stand- bzw. Sondergericht zum Tode verurteilt und hingerichtet. Hunderte werden verhaftet oder in KZ verschleppt. Die Familien der Streikteilnehmer werden umgesiedelt. In seinem Vortrag „Generelles iwwert de Streik vun 1942. (Re)Aktiounen a Mythos“ referiert der Historiker Jérôme Courtoy (Musée National de la Résistance et des Droits Humains) sowohl den historischen Ablauf, die Aktionen bzw. die Reaktionen der verschiedenen Akteure, aber auch die Erinnerungskultur die nach dem Krieg um den „Generalstreik“ enstand.

Installation Sonore

Ken Rischard & FerroForum

FerroForum a invité le jeune créateur audiovisuel Ken Rischard à s’inspirer de l’atmosphère du jour de grève du 31 août 1942. Son installation sonore dont l’expérimentation fait ressurgir les sensations et ressentis d’une période anxiogène, est une création sonore spatiale basée sur l’environnement des travailleurs sidérurgiques d’une ère passée et nourrie des archives sonores du Centre National Audiovisuel. Les événements autour du jour de grève, dont les traces restent à ce jour rarissimes donnent naissance à un parcours auditif immersif qui laisse chaque visiteur rentrer dans le sujet à sa manière, mis en scène dans le décor unique de la salle des pompes.

soirée de lecture « Les derniers jours de la classe ouvrière »

À l’occasion de l’exposition « Working Class Heroes », le MUAR – Musée vun der Aarbecht organise une soirée lecture avec Aurélie Filippetti et son livre « Les derniers jours de la classe ouvrière ». Cet évènement sera présenté par Serge Basso de March le jeudi 7 juillet 2022 à 20h00 au Monument National des Mineurs à Kayl au Luxembourg.

Venez écouter les extraits du livre de l’ancienne ministre française de la culture et de la communication, Aurélie Filippetti.

Un hommage à la mémoire ouvrière des mineurs et des ouvriers sidérurgistes de Lorraine.

Photos © Romain Girtgen & René Pizzaferri

Workshop « Léierbud » – L’apprentissage à l’usine

02.07.2022

Workshop pour jeunes métallos co-organisé avec Ferro Forum

Nos jeunes visiteurs pourront retrouver les premiers gestes des serruriers, mécaniciens et forgerons formés au « Léierbud » de l’atelier central. Atelier pour les jeunes sidérurgistes, à partir de 10 ans (venir en tenue adaptée).

« Aarbechtslidder » with Georges Urwald & Jhang Bermes

The luxemburgish bass-baritone Jean Bermes studied singing and conducting at the university of music Mozarteum in Salzburg and at the Conservatorium van Amsterdam.  He concluded his singing studies with a post-graduate in opera at the flemish operastudio in Gent (Belgium).

As a singer he works at different european stages such as the Flemish Opera in Antwerp and Gent, the Theatre national and the Grand Theatre in Luxembourg , Kammeroper München, Ruhrfestspielen Recklinghausen, Stadttheater Langenthal, Landestheater Salzburg, Stadttheater Konstanz, Festivals of Schwetzingen and Salzburg.  His repertoire includes major fach-roles as well as lots of contemporary pieces. He is co-founder of the Salzburg Comedian Harmonists and the group Sodaa which focuses on interdisciplinary music-theater.  

Georges Urwald is a musician, composer/arranger and professor for musical education.
He studied in Cologne at the Staatliche Musikhochschule, with the main subject of church organ and instrumental jazz pedagogy and with main subject jazz piano. Since 2008, he is running the private theatre for “Lëtzebuerger Klengkonscht”, the “Stued” Theater in Greiwemaacher.

Vernissage « Working Class Heroes » 29.04.2022

Cafés-débat « LISER AFTERWORKS »

 

Dans la cadre de ses cafés-débat « LISER AFTERWORKS », le LISER, en collaboration avec le MUAR (Musée vun der Aarbecht) vous invite à une soirée dédiée à la digitalisation du marché du travail au Luxembourg. Trois chercheurs du LISER exploreront le sujet en détaillant l’impact qu’a eu et a toujours la COVID-19 sur le marché du travail et ses acteurs. Un sujet au cœur de l’actualité, qui touche tout un chacun un peu plus depuis le début de la crise sanitaire.

Cet évènement est ouvert à toutes et tous, que vous soyez étudiants, salariés, inactifs ou retraités.

Après la présentation sera organisée une session de questions-réponses avec les intervenants. Et pour clôturer le tout, il sera possible d’accéder au bar attenant à la salle où se déroulera la présentation.

Intervenants

Dr. Laetitia Hauret, Dr. Ludivine Martin et Dr. Nicolas Poussin, chercheurs au sein du Département Marché du Travail du LISER

Résumé

Le marché du travail connaît de profonds changements liés à la transformation digitale, qui devrait s’accentuer à l’avenir. Avant la crise de la COVID-19, il était estimé que 9 à 47% des emplois des pays industrialisés seraient profondément transformés voire disparaitraient à l’horizon 2025-2030 du fait de l’adoption de nouveaux outils digitaux. Si l’introduction de ces nouveaux outils impacte la structure de l’emploi, elle impacte également les missions des travailleurs et leurs conditions de travail.

Cette conférence, à travers les résultats d’études menées par des chercheurs du LISER, questionne l’impact de la digitalisation sur le bien-être au travail. En se basant sur des données collectées dans la Grande Région auprès de salariés travaillant au Luxembourg, elle s’intéresse au lien entre usage des outils digitaux (comme les vidéo-conférences ou les plateformes de collaboration et de partage de documents), et le bien-être des salariés avant et pendant la pandémie de COVID-19.

Comment l’utilisation des emails influence-t-elle le bien-être des employés ? Les travailleurs ont-ils modifié leur utilisation des outils digitaux pendant le confinement ? Si oui, quelles en ont été les conséquences sur leurs compétences digitales, leur bien-être au travail et leur productivité ? Ce sont les questions qui seront abordées lors de cette conférence.

Cet évènement sera placé sous le régime Covid Check en vigueur depuis le 1er novembre 2021 :
https://covid19.public.lu/fr/covidcheck/certificat.html

DE

thorsten nagelschmidt liest: arbeit

Date: 26.10.21
ORT: Schungfabrik Tétange
Doors:  19h30 – Beginn 20h00
Eintrittspreise: VVK € 8, AK € 10

THORSTEN NAGELSCHMIDT liest: ARBEIT 

An einem Kreuzberger Hostel beginnt Sheriff seine Nachtschicht und fühlt sich mal wieder wie ein schlecht bezahlter Sozialarbeiter. Im Späti nebenan erlebt Anna den zweiten Überfall in diesem Jahr. An der Tür vom Lobotomy steht Ten und realisiert, dass ihm seine junge Familie durch seine Arbeitszeiten komplett zu entgleiten droht. Außerdem: Eine idealistische Notfallsanitäterin, eine zornige Pfand-sammlerin und ein Drogendealer mit Zahnschmerzen, der sich fragt, ob er Freunde hat oder nur noch Stammkunden.

Thorsten Nagelschmidt hat mit »Arbeit« einen großen Gesellschaftsroman über all jene geschrieben, die nachts wach sind und ihren Job erledigen, während Studenten, Touristen und Raver feiern. Temporeich erzählt er von zwölf Stunden am Rande des Berliner Ausgehbetriebs und stellt Fragen, die man beim dritten Bier gerne vergisst: Auf wessen Kosten verändert sich eine Stadt, die immer jung sein soll? Für wen bedeutet das noch Freiheit, und wer macht hier später eigentlich den ganzen Dreck weg?

Thorsten Nagelschmidt, geboren 1976 im Münsterland, ist Autor, Musiker und Künstler. Er ist Sänger, Texter und Gitarrist der Band »Muff Potter« und veröffentlichte die Bücher »Wo die wilden Maden graben« (2007), »Was kostet die Welt« (2010) und »Drive-By Shots« (2015). Zuletzt ist von ihm der Roman »Der Abfall der Herzen« (2018) erschienen. Thorsten Nagelschmidt lebt in Berlin und veranstaltet dort die Lesereihe »Nagel mit Köpfen«.

COVID CHECK EVENT

www.thorstennagelschmidt.de

© Verena Brüning

EN

CONFERENCE – ETYMOLOGY OF THE TERM WORK

In this talk, Sam Mersch, from the “Zenter fir d’Lëtzebuerger Sprooch” looks at the origin of the term work in European languages (and beyond), shedding light on its origin and specific usage. His focus here is on the etymology, meaning the linguistic study of the origin of words.

In English, we speak of “work”, in French of “travail”, in German of “Arbeit” and in Luxembourgish of “Aarbecht” all being generic words designating a working activity. Several of these terms can be traced back to a common origin, but the specificities of how a word is used and where it comes from can highlight social and cultural nuances of the past.

It will be a multilingual presentation.

Sam Mersch studied history, archaeology, classics and historical linguistics in Germany and the U.S. He holds a degree in modern history (M.A. Neuere Geschichte) and in Indo-European linguistics (M.A. Indogermanistik) from the Friedrich-Schiller-University in Jena/Germany. His research focuses on cultural and social studies. He holds a PhD in linguistics from the University of Luxembourg, his thesis focussed on studying the linguistic history of the Luxembourgish language.

English